Améliorez votre relation aux autres en communiquant mieux !

Telle est la problématique que je dois traiter dans 75% des  visites de patients tant en consultation qu’en ligne.

Je me suis dit que cette communauté d’articles autour de la communication organisée par Yvon  était pour moi !  Mon propos consistera à rafraîchir vos idées sur les outils possibles à disposition de la communication.

Bien des gens envisagent une thérapie pour avancer dans leurs comportements, atteindre des points d’excellence avec eux-mêmes et donc avec les autres… Tous les autres ! Tant l’entourage de la vie professionnelle que le cercle familial ou les relations amoureuses.

Évidemment, nombre d’entre vous va penser : « je sais déjà ça »  ou « je le fais intuitivement, passons à autre chose ».

En fait, plus les résultats sont concrets, plus vous avez envie d’aller de l’avant dans la découverte de vous-même et des autres.

Grâce à  l’EFT et à d’autres thérapies énergétiques, vous sortez de l’isolement et vous entrez dans la relation à l’autre en confiance et en réussite.

L’insconsciemment compétent est celui qui a une maîtrise de ce en quoi il excelle. Il est libre de la technique comme un pianiste qui ne se préoccupe plus de la lecture de la partition, de la position de ses doigts sur le clavier. Toute son attention est placée dans l’inspiration et l’exécution.

C’est le virtuose en communication que vous voulez devenir.

Si vous recherchez le meilleur de vous-même, ne  perdez pas de temps à réinventer la roue, ou à vous rappeler « comment  faire » (stade du consciemment compétent).

 Certains arrivent à mieux se faire comprendre, comment font-ils ?

Le sens des mots et la communication.

L’exploration des problèmes de communication de chacun montre que ces difficultés sont  dépendantes d’autres causes.

  1. Toute la difficulté vient du fait que nous ne donnons pas le même sens aux événements et aux mots qui les décrivent.
  2. L’homme a tendance à définir le monde en fonction de ses désirs et non de la réalité dans son sens factuel.

 Exemple pour illustrer :

Imaginez une soirée à laquelle seraient  invités deux photographes aux talents identiques,  mais dont les contrats de prises de vues seraient définis  selon des termes totalement opposés :

  • L’un devrait photographier des événements heureux : les sourires complices, les regards tendres, les sourires et les rires.
  • L’autre, les moments malheureux : les tensions, les disputes, les regards durs, les pleurs peut-être…

Vous comprenez mieux ce que je désire évoquer.

Imaginez qu’au lendemain de cette soirée, on expose leurs photos.

Vous serez alors surpris de constater la réalité de la présence de ces  scènes si contradictoires, de ces « états d’être » si opposés au même instant, au même endroit : le bien-être et le mal-être.

Et, pourtant vous y étiez !

Il s’agit bien de cette soirée ou cette fête, vous avez vécu avec ces personnes que vous avez croisées et  le reportage photographique montre deux visions fort différentes !

Le travail avec un psy, notamment grâce à l’EFT, (qui est une thérapie  énergétique), en hypnose Ericksonnienne, en PNL, …va favoriser ces changements de conscience.

Chacun peut  changer son regard ou l’angle de son regard.
En modifiant cette position et en réinterprétant un même événement, l’homme aborde  cette capacité « à  la  souplesse et à la tolérance du point de vue de l’autre» et, par induction, améliore l’indulgence qu’il a de lui-même.

changer de regard

Changez l’angle de votre regard.

Faites l’expérience de vous assoir dans votre café préféré, à votre place favorite, regardez autour de vous, prenez conscience de la façon dont vous observez les gens, les lieux, les mouvements…

Puis changez de place : vous ne voyez plus les mêmes choses, les mêmes scènes, votre vision du lieu et des gens présents a changé.Peut-être en voyez-vous plus, peut-être que vous découvrez ce lieu qui vous est pourtant familier.

Au cours d’un travail sur vous-même (guidé par un spécialiste ou non), vous « assouplissez» votre point de vue, vous sortez de la rigidité qui  bloque le rapport à l’autre. Vous faites un pas vers cette tolérance qui caractérise une communication de qualité.

Communiquez plus efficacement grâce à la carte du monde d’Erickson.

Erickson, médecin psychiatre, a apporté une vision et une compréhension que nombre de  psys (psychothérapeutes, psycho praticiens, psychanalystes, psychiatres, psycho praticiens) ont introduit dans leurs méthodes de travail.

La carte du monde:   définition

Chacun d’entre nous vit dans un univers qui lui est propre, qui n’est pas le monde lui-même mais la représentation que nous nous en faisons afin de se repérer dans un monde complexe où la variété des perceptions rend impossible l’analyse permanente de chacune d’entre nous.

Erickson est à l’origine des thérapies brèves et de la PNL.

Grâce à lui, l’intervention psychothérapeutique a radicalement changé, il a apporté des alternatives à la psychanalyse.

L’hypnose éricksonienne

L’hypnose éricksonienne est une façon particulière de communiquer avec le patient.

En hypnose ancienne : l’induction se fait par l’intimidation. C’est le « fameux » : »Dormez, je le veux ! »  Cette  forme d’hypnose est encore utilisée en cabaret.

À la différence de l’hypnose éricksonienne, le thérapeute va, dans un premier temps, observer les expressions, les mots, les images que le patient utilise et ainsi créer très naturellement « le rapport », c’est-à-dire la façon dont le lien de l’un à l’autre s’établit.

Sans le rapport, rien n’est possible et ce, quel que soit votre métier ou la situation que vous rencontrez.

Posez-vous la question :

  • Êtes-vous du type visuel ? : Vous utilisez des expressions telles que: « je vois « .
  • Êtes-vous plutôt auditif ? : « j’entends bien  » revient dans votre vocabulaire.
  • Êtes-vous kinesthésique?  : « je ressens », « je sens  » représente votre sentiment.

(Photo de la position des yeux qui définit le type de langage utilisé)

 Découvrir les vertus de la synchronisation !

Lors d’une conversation, d’une rencontre ou d’un événement impliquant une communication directe, la synchronisation avec votre interlocuteur peut prendre bien des formes, elle peut être :

  • Verbale : son langage utilise-t-il certaines expressions « snobs » ou très décontractées  que vous allez reprendre ou approcher?
  • Corporelle : il croise les jambes et vous en faites autant?  ou vous croisez vos mains…
  • Respiratoire : vous inspirez au même  rythme que l’autre

De nombreuses « histoires »  illustrent cette notion  de synchronisation dans la légende qui entoure Milton Erickson, ce thérapeute hors norme, toutes illustrent mieux les unes que les autres son extraordinaire don pour la communication.


Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « Rapports humains » organisé par le blog Copywriting Pratique. Si vous avez lu cet article et qu’il vous a plu, alors merci de cliquer sur ce lien : J’ai aimé ce que j’ai lu !


Dans la seconde partie qui sera bientôt publiée ( fin du mois)

  • Un exemple illustré de la synchronisation.
  • Découvrir les vertus de la synchronisation !…
  • Sortir de l’enfermement.
  •  Entrer en mimétisme
  • Le langage impliqué
  • Des techniques de communication utilisées en PNL
  • La métaphore au secours du message
  • Le « recadrage », ou la juste proportion des choses.
  • Reformuler c’est la clef.