Psychopraticien : définition comparée aux autres psys

Vous êtes ici: Home / Psychopraticien : définition comparée aux autres psys

La profession de psychopraticien est mal connue elle suscite bien des interprétations et elle mérite que l’on précise ici sa définition.

Quelle est la différence entre

  • un psychiatre,
  • un psychologue,
  • un psychanalyste,
  • un psychothérapeute
  • un psychopraticien
  • et un coach ?

Et quand aller-vous consulter l’un ou l’autre ?
Essayons de faire le point afin de vous guider dans les finesses de ces professions aussi proches que différentes.


Psychanalyste vs psychothérapeute

La première question à vous poser lorsque vous ressentez le besoin d’un praticien est : « Avez-vous envie de comprendre ou de changer ? »

Si vous voulez comprendre, disséquer votre enfance, parler de vous et de votre passé et que vous n’avez pas le projet de modifier votre présent vous vous tournerez une psychanalyse.

Si votre objectif est de changer votre vie, la vision de votre vie, d’adopter un comportement différent que ce soit ou non dans le même contexte, la solution à votre démarche sera différente et ne va dépendre pas du même spécialiste, du même « psy ».
D’un cas à l’autre la durée de votre travail, le nombre de séances ne seront pas les mêmes.

Alors qu’en thérapies brèves, avec un psychothérapeute ou un psychopraticien, vous entamez un travail de 3 mois, 6 mois voire 2 ans en fonction de vos difficultés psychologiques, la durée d’une psychanalyse peut atteindre 5 à 10 ans à raison de 3 séances par semaine en moyenne.


Le psychiatre est un médecin

A la différence du psychothérapeute, le psychiatre est un médecin prescripteur. Il a le pouvoir de vous délivrer des ordonnances.
On dit de lui que c’est un spécialiste en ce qui concerne la prescription des produits qui peuvent vous aider : les anti-dépresseurs, les anxiolytiques, les neuroleptiques, les somnifères. Tous ces noms font peut être peur pourtant, aujourd’hui, cet arsenal médicamenteux apporte un confort qui aide à passer bien des caps délicats.
Le traitement médicamenteux ne dispense pas d’un traitement psychothérapeutique. Certes il endort la douleur et il calme l’inflammation de l’âme alors que l’accompagnement psychothérapeutique s’attaque aux causes et origines des comportements inadaptés qui en découlent pour les dissoudre.
Il arrive que psychiatre soit également psychothérapeute et qu’il vous accompagne dans ce travail, ce n’est que rarement le cas.


La psychologue est diplômée universitaire

Mon superviseur, un psychiatre hospitalier, a coutume de dire que le psychologue a la connaissance, et la reconnaissance du diplôme mais ne possède pas les outils pour traiter le patient, en tous les cas, pas avant d’avoir développé un cursus de spécialisation au cours duquel il acquiert ces outils d’intervention.
On va souvent retrouver le psychologue en entretien d‘orientation, à l’école, au lycée, en entreprise…


Le coach

Un coach a suivi une formation qui lui permet d’optimiser vos capacités dans un domaine défini, professionnel ou personnel. Il ne soigne pas le passé mais maximise votre potentiel dans le présent.
Si vous avez des traumatismes ou une histoire de vie compliquée, douloureuse, il ne traite pas cette spécificité. Sa compétence reste dans le présent et l‘avenir.
Il accompagne de plus en plus souvent des cadres en reconversion professionnelle ou à remotiver dans le contexte « entreprise »


Les psychothérapeutes sont formés en psychothérapie

Aujourd’hui en France, le psychothérapeute est un individu obligatoirement formé en psychothérapie, il sait comment mener un entretien et notamment ne pas passer à coté d’un symptôme important, il a suivi une formation théorique et didactique  couvrant toutes les bases de la profession: la psychopathologie et études de cas (qui sert à identifier la pathologie dont souffre le patient ). Il possède les compétences pour identifier un problème grave, par exemple un déclenchement de schizophrénie* chez un ado ou un épisode psychotique aigu** …., il  assure le diagnostic, le pronostic, le plan de traitement…

Il a appris des méthodes d’intervention: PNL, Hypnose…
Il a la capacité de guider le patient vers un médecin psychiatre ou vers l’hôpital en cas de nécessité.Le psychotherapeute a fait un travail sur lui sous la forme de psychothérapie, ou psychanalyse, ou en développement personnel, en séances individuelles et/ou en groupe.

Enfin il a une formation experientielle importante.

En 2006, il a été question d’un décret qui allait modifier la définition du psychothérapeute. Aujourd’hui en 2012, les choses ne sont toujours pas claires.


* La schizophrénie

La schizophrénie est une psychose grave survenant chez l’adulte jeune, habituellement chronique, cliniquement caractérisée par des signes de dissociation mentale, de discordance affective et d’activité délirante incohérente, entraînant généralement une rupture de contact avec le monde extérieur et parfois un repli autistique.


** Episode psychotique aigu

Le trouble psychotique bref est un épisode psychiatrique aigu unique survenant brutalement chez un sujet, généralement âgé de moins de 30 ans sans antécédent psychiatrique ou neurologique. Les états psychotiques brefs surviennent sans cause apparente dans des contextes de stress psycho-sociaux ou environnementaux marqués.
L’intensité des symptômes, ainsi que leur apparition plus ou moins brutale et l’absence d’antécédents médicaux font classiquement évoquer dans la littérature médicale l’image « d’un coup de tonnerre dans un ciel serein ».


Psychopraticien

Un psychopraticien a une formation de psychothérapie, généralement suivie en écoles privées. Il a plus ou moins les mêmes formations que le psychothérapeute sauf la formation universitaire. Il a à sa disposition un large choix de méthodes. Il est centré sur le patient et l’accompagne dans la réussite de sa vie. Ce n’est pas un prescripteur, il ne fait pas d’ordonnance. Et il est également en revanche, formé en psychopharmacologie, il a une idée assez précise du traitement en cours.
Son action a pour but de vous permettre de changer vos comportements s’ils sont inadaptés ou cause de souffrance, et de modifier votre vision du quotidien pour vous amener à tirer le meilleur parti de votre vie.

Thérapeute !

  • thérapeute pour prendre soin (θεραπεία, therapeía )

Lire aussi

Panier

Panier vide

Vidéo de démonstration

Avant de démarrer toute séance de tapping

Asseyez-vous confortablement, munissez vous d’une feuille de papier et d’un crayon. Donnez une note au malaise que vous ressentez suivant cette échelle :

  • 10 : c’est le maximum – je ne me sens vraiment pas bien
  • 1 : ça va – je ne ressens presque plus rien

Où cela se passe-t-il dans votre corps ?

  • Plutôt le ventre
  • ou la boule dans le ventre,
  • plutôt la gorge serrée,
  • l’envie de pleurer ou tout à fait autre chose ?

Notez et quand vous êtes prêt...
Vous avez votre note ?
On commence ?
Prêt ?

Je vous rappelle qu’il n’est pas nécessaire de croire pour que ça marche, il s’agit d’être ouvert à l’expérience et d’en ressentir les effets en vous.

N’hésitez pas à vous promener sur le site et la chaine you tube pour trouver les tappings vidéo nécessaires à la totale résolution de vos problématiques.

Pour en savoir + : Cliquez ici...

Payez votre séance d’EFT…

Pour payer votre séance d'EFT, il vous suffit de cliquer sur le lien de la séance qui vous concerne et de suivre les instructions à l'écran.

Vous recevrez une facture par email, une fois le montant payé, et vos factures seront accessible en tout temps depuis votre espace client.