Arrêter de vapoter en consultant un psy

Si fumer depuis plusieurs années vous irrite, et que vous en avez assez, pourtant vous ne pouvez pas vous passer d’un clope ou de vapoter tous les jours, il existe différentes façons d’abandonner cette mauvaise habitude. Si vous n’y arrivez pas tous seul, l’aide d’un psy peut être d’une grande utilité.

Une méthode pour arrêter de vapoter

Tout d’abord, même si la cigarette electronique est moins risquée que le tabac, les dangers toxicologiques à long terme du vapotage sont inconnus, surtout lorsqu’une personne vapote plus de six à 12 mois. Pour ne pas retomber dans le tabagisme, il faut être prudent si on ne veut plus utiliser l’e-cigarette. Le premier geste à faire c’est de diminuer la dose de nicotine. Vous pouvez user successivement deux e-cigarettes, l’une avec de la nicotine et l’autre sans. De cette manière, vous comparerez les conséquences tout en accoutumant votre corps à moins de nicotine. Après, vous diminuez lentement le nombre de bouffées avec nicotine. La répétition des bouffées est un principe essentiel à régir. En effet, quand on prend des émanations répétées et rapprochées, la nicotine libérée ressemble à celle de la vraie cigarette, donc il est probable de rester dépendant. Par ailleurs, il faut prendre de petites bouffées espacées dans la journée. Ce genre de bouffées diminue la dépendance et allège la carence en nicotine.

Le déroulement d’une consultation chez un psy

L’addiction au tabac est compliquée et à plusieurs dimensions. Elle est chimique, et généralement psychique et gestuelle. C’est pour cette raison qu’en utilisant des substituts nicotiniques, ou en ayant recours à l’e-cigarette pour arreter de fumer, on risque d’avoir toujours besoin de fumer. Si vous consultez un psy, ce dernier adoptera une méthode progressive voir le http://www.francemedicale.net pour vous enlever cette habitude qui ruine votre santé. Ce procédé ne demande pas de désintoxication, ni de détermination colossale. Une séance vous prépare psychologiquement à avoir une excellente humeur, à suivre des procédés qui amèneront graduellement à l’arrêt définitif sans utiliser de médicaments, ni d’autres substances pouvant remplacées la nicotine. Une consultation chez un psy définit votre niveau de dépendance, et permet de vous en débarrasser calmement et volontairement. Vous continuerez à fumer pendant les deux premières séances, mais après la troisième ou la quatrième, qui peut se terminait par une séance d’hypnose, vous deviendrez un ancien fumeur. Très souvent, les psys donnent des conseils pour ne pas retomber si le traitement donne des résultats positifs.

En bref, le fait d’arrêter la cigarette et le vapotage ne dépend que de la volonté de chacun. Si vous souhaitez réellement parvenir à abandonner ce besoin, il faut y mettre du sien et suivre scrupuleusement les indications du médecin.

Faîtes partie des chanceux...

et bénéficiez d'offres exclusives !

Dès validation de votre inscription, vous recevrez votre premier coupon de réduction !

Les trucs et astuces de Sarah

Derniers tappings ajoutés