Traitez en EFT l’accompagnement d’un malade agressif

0.00

“La plus grande souffrance est de se sentir seul, sans amour abandonné de tous” Mère Thérésa

Détails

Vous accompagnez un proche, malade ou en alzheimer et les jours qui passent sont difficiles pour vous !
Peut être est ce votre conjoint ou votre parent ou un ami de longue date….

Pourquoi son agressivité augmente-t-elle ?

Vous faites votre maximum et vous êtes ignoré(e)?!
Avez vous remarqué comme les bébés se mettent à hurler pour exprimer un desir, un inconfort…

L’enfant petit n’a pas de mots pour exprimer les choses.
La personne malade et agressive communique par sa colère : sa peur, ses doutes
Ce n’est pas une communication pour générer un conflit mais pour exprimer des émotions violentes qui l’agitent…

Accusez réception de cette violence en la verbalisant :

  • “je vois bien que  tu es en colère mais ça n’arrange rien…
  • on va faire ça ensemble…
  • tu as du mal à marcher aujourd’hui, ça ira mieux demain…”

Que faire lors des crises d’agressivité ou de dépression de la personne malade ?

En communication classique on a coutume de souligner l’importance d’accuser réception de l’état émotionnel de l’autre en le verbalisant :

  • “J’entends bien que c’est difficile pour toi actuellement…
  • ou…”tu as mal malgré tes médicaments….
  • tu ne veux pas manger, tu n’as pas faim…”

En se sentant entendu, vous allez voir votre proche s’apaiser, même quelques instants qui sont bons à prendre.

Il est parfois difficile de ne pas crier pourtant c’est à éviter absolument, tout comme rabrouer l’autre physiquement, comme une mère exaspérée le ferait avec son enfant.
Dites lui :

  • “j’ai compris, aujourd’hui que tu es très énervé (ou fâché ou exaspéré…)”
    Ou encore laissez seule la personne se calmer quelques instants.

Le mot aujourd’hui est tres apaisant pour le malade.

Sortez de la culpabilité !

L’accompagnant se sent démuni et se dit :

  • “avec tout ce que je fais pour lui, pour elle,….
  • c’est jamais assez bien…”

La personne malade exprime la violence des ses émotions, la peur de la mort, la colère de sa dépendance…
Ce n’est pas de la qualité de votre accompagnement dont il est question.

N’acceptez pas d’être maltraité(e) !

Etes vous capable de dire à l’autre :

  • “là mes besoins ne sont plus respectés,
    je suis dans ma limite !?”

Dites lui :

  • “Je me sens mal quand tu as des crises de colère…
    J’ai envie de me faire aider car je me sens incapable de te satisfaire…”

Utilisez le JE pas le TU.

  • “Tu es très en colère de ne pas pouvoir le faire toi seul mais demain ce sera peut être mieux…”
    Là c est moi qui t’aide mais peut être demain c’est toi qui va m’aider, j’ai besoin que tu récupères…


Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Traitez en EFT l’accompagnement d’un malade agressif”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publier des commentaires

You may also like…