Sortez de la colère envers vos parents

9.77

Sarah Frachon, psy à paris et psy en ligne vous propose ce tapping : Passez d’un monde de rancoeurs douloureuses exprimées ou non à une vie qui coule plus comme un fleuve d’abondance, voilà le chemin que vous propose d’emprunter cette vidéo de tapping ! Avancez dans la compréhension de l’incroyable pouvoir du pardon, de faire enfin connaissance

Détails

Sarah Frachon, psy à paris et psy en ligne vous propose ce tapping :

Passez d’un monde de rancoeurs douloureuses exprimées ou non à une vie qui coule plus comme un fleuve d’abondance, voilà le chemin que vous propose d’emprunter cette vidéo de tapping !

Avancez dans la compréhension de l’incroyable pouvoir du pardon, de faire enfin connaissance avec l’étonnante liberté que vous allez acquérir en vous délivrant de cette colère que vous avez emmagasinée au cours de votre jeunesse, de votre adolescence à l’égard de vos parents.

“Personne ne peut changer le passé, mais nous pouvons tous décider de nos lendemains” Colin Powel

La douleur de votre enfance :

Pardonner à ses parentsCette colère qui reste au fond de vous, tapie dans l’ombre et resurgit par moment comme un feu qu’on rallumerait, qui reprendrait vie, ravivant avec lui, la blessure, le chagrin !

Vous leur en voulez encore, même adulte, après tant d’années de toutes ces paroles, de tous ces gestes, de tous ces actes qui vous ont tellement fait mal, tellement écorché(e) alors que vous n’aviez pas les moyens de vous défendre.

Cette colère, cette rancune, elles vous font exploser avec violence mais souvent vous les gardez pour vous, à en être malade, à pleurer sur votre sort. Vous vous sentez tellement meurtri(e), tellement triste, angoissé(e) et vous leur en voulez de toute cette fatigue, cette douleur.

Après tant d’années, vous en êtes arrivé(e) à appréhender de les voir. Comme les visites que vous leur faites sont souvent gachées par ces souvenirs désagréables, vous cherchez des prétextes pour espacer les séjours, pour en abréger la durée.

Ce rapport avec vos parents, vous en souffrez encore, et si …

ça pouvait s arrêter maintenant ?

“Se pardonner ses parents”

Cette expression est utilisée par la maman de Noémie, une patiente et amie.

C’est une étape indispensable dans la recherche d’une vie heureuse et harmonieuse.
La vie !

Elle coule vers vous comme un fleuve de réussite et d’abondance. Mais sur son cours, il y a d’énormes puits sans fond dans lesquels votre vie tombe, votre chance se perd, si bien qu’il n’arrive plus qu’une infime goutte de prospérité, qui vient s’échouer à bout de souffle à vos pieds.
Ces puits sans fond sont creusés par tous ces conflits familiaux non résolus, ces jugements qui condamnent. Et ils prennent beaucoup d’énergie, presque toute votre énergie de vie.

Votre souffrance prend parfois racine dans le passé il y a 20 ans, 30 ans, plus encore !

C’est comme si vous vivez encore et encore les mêmes évènements, la blessure est encore si vivace aujourd’hui : le puits ne s’est jamais comblé, vous n’êtes jamais passés à “l’après” !

“Pardonner” est un verbe à consonnance très judéo-chrétienne, pourtant cette notion existe dans d’autres religions, d’autres rites, d’autres pratiques.
Dans les faits, ca correspond à la conversion de ce reservoir de rancunes, de souffrances, de colères voire de haines en une compréhension. Cette compréhension même est issue de cette conversion.

Etes-vous conscient que le comportement de ce parent qui vous a tellement fait mal n’est que le résultat de sa propre histoire familiale, qu’il a lui ausi réagi à ses propres blesures, à ses propres croyances celles qui lui ont été inculquées quand il était enfant, adolescent ?
D’ailleurs peut on être tellement sûrs que vous auriez mieux fait à leur place ? Est ce que vous auriez eu à l’égard de cet enfant, de cet adolescent que vous étiez, les mots, les actes justes ?
Que connaissez vous de son histoire ?

Sans doute pas grand chose et souvent pas ces détails douloureux qui expliqueraient tellement de choses.
Le livre sur “la gratitude” de rhonda Byrne est très intéressant sur le sujet.

Pardonner n’est pas autoriser !

  • Maintenant, il ne s’agit pas ici de permettre que dans votre avenir, ces évènements douloureux que vous avez vécus se reproduisent !
  • Mais , il s’agit ici de sortir du statut de victime de votre passé, de quitter la colère, de laisser tomber la rancune, la rancœur.
  • Il s’agit ici de choisir la vie qui s’ouvre devant vous, maintenant et dans l’avenir.

Atteignez ce but grâce grâce à cette vidéo!

N’hésitez pas à vous promener sur le site où de nombreux tappings peuvent traiter les racines du problème : la peur de l’après par exemple ou je n’ai pas confiance en moi …et bien d’autres !

L’idée étant de mettre à votre disposition le plus de vidéos possibles qui vous permettent de résoudre définitivement chaque difficulté que vous rencontrez et de faire Votre propre programme.

Avant de démarrer toute séance de tapping

Si vous ne l’avez pas encore visionné, je vous invite, avant tout, à regarder ma vidéo sur la démonstration d’une “séance type” de tapping afin de vous familiariser avec la méthode et prétravailler sur la petite voix intérieure qui vous dit: “ça ne peut quand même pas être si simple!!”.

Ensuite, asseyez-vous confortablement, munissez vous d’une feuille de papier et d’un crayon.

Donnez une note au malaise que vous ressentez suivant cette échelle :

  • 10 : c’est le maximum – je ne me sens vraiment pas bien
  • 1 : ça va – je ne ressens presque plus rien

Vous avez votre note ?

Où celà se passe-t-il dans votre corps ?

Ressentez vous une tension plutôt dans le ventre, ou la gorge serrée, ou bien encore l’envie de pleurer ou tout à fait autre chose ?

Notez et quand vous êtes prêt, on commence.

Prêt ?

Je vous rappelle qu’il n’est pas nécessaire de croire pour que ça marche, il s’agit d’être ouvert à l’expérience et d’en ressentir les effets en vous.


Extrait

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sortez de la colère envers vos parents”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publier des commentaires