VOUS aussi vous POUVEZ arrêter l’alcool par l’EFT

9,77

Sarah Frachon, psy à paris et psy en ligne vous propose ce tapping : « Ils peuvent parce qu’ils croient pouvoir » -Virgile- Il se l’était pourtant promis : ce soir juste un verre ! Puis le deuxième et bientôt le troisième et il en a perdu le compte.

Description

Sarah Frachon, psy à paris et  psychopraticienne propose ce tapping :

Soigner votre dépendance à l'acool“Ils peuvent parce qu’ils croient pouvoir”
-Virgile-

Il se l’était pourtant promis : ce soir juste un verre ! Puis le deuxième et bientôt le troisième et il en a perdu le compte.

Tristan a 50 ans, son regard est tendu, ses mains sont coupées au niveau des phalanges, il a perdu le contrôle de lui-même et il a cassé une vitre de colère. Cette fois, il a décidé d’arrêter de boire. Il a toujours pensé qu’il n’était pas alcoolique, pas lui ! Pourtant c’est vrai que ça fait un certain temps que ses amis lui disent : « tu devrais consulter ! »

Pouvez-vous vraiment vous permettre de boire, d’être adddict ?

Vous n’êtes pas alcoolique.

Pas vous, n’est ce pas ?

Le premier pas, le plus difficile, c’est la prise de conscience que vous êtes : alcoolique.

Car une personne qui boit commence par le déni, c’est à dire elle se dit : «Non, ça ne me concerne pas ! »

Pour les femmes et les hommes qui veulent arrêter de boire !

A quoi savez-vous que vous êtes alcoolique ?

la plupart du temps, vous n’êtes pas demandeur, souvent c’est votre entourage qui vous pousse à faire la démarche.
Les remarques de votre partenaire, de votre enfant, votre patron…
Au fil du temps vous avez constaté que l’heure de la première prise d’alcool est de plus en plus tôt.

  • A 1,5 litre par jour, on est alcoolique, ça ne veut pas dire que vous présentez des troubles du comportement, c’est pour ça que c’est difficile pour vous de reconnaître cet alcoolisme.
  • A plus d’1,5 litre par jour, vous commencez à avoir des troubles dit somatiques : la bouche sèche, les mains qui tremblent, l’abattement ou la colère…
  • Et bien au delà, le grand alcoolique qui ne peut se passer d’alcool.

Vous voulez arrêter l’alcool !

C’est une addiction, vous constatez que votre comportement vous échappe, vous ne contrôlez plus rien.

Pouvez-vous vraiment vous passer de la maitrise de votre addiction ?

Savez vous que :

  • L’alcool fait grossir
  • Mais oui mesdames, il y a 80 calories dans un verre de vin…
  • L’alcool fait perdre son contrôle Messieurs, car l’alcool a un effet anxiolytique, ce qui explique que vous n’estimez plus correctement la route, votre vision se déforme, et ça peut être l’accident.
  • L’alcool a un impact négatif sur votre virilité : l’impuissance est au rendez-vous !
  • “Je bois parce que j’ai soif” … Mais non, ça n’est pas la bonne façon, l’alcool déshydrate !
  • Enfin pendant la grossesse, le risque pour le fœtus est reconnu

Les associations comme les alcooliques anonymes sont efficaces, ces groupes de paroles qui sortent de la solitude, de la honte.

Le soutien psychologique est essentiel.
Definissez un planning.
Quand serez vous sevré et fier de vous ?
Fixez dès à présent, le jour, le mois …Et tenez votre objectif !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “VOUS aussi vous POUVEZ arrêter l’alcool par l’EFT”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publier des commentaires