Vous êtes un homme et vous avez été sexuellement abusé traité en EFT

Vous êtes ici: Accueil / Tappings vidéos et Ebooks / Tappings Adolescents / Vous êtes un homme et vous avez été sexuellement abusé traité en EFT

Pensez à l'abonnement, cela rendra tous les tappings gratuits pendant le temps de votre abonnement et vous donnera de nombreux autres avantages

Pour en savoir plus rendez-vous sur la page ABONNEMENT VIP

homme-viole

Vous êtes un homme et vous avez été sexuellement abusé traité en EFT

0.00

Sarah Frachon, psy à Paris et psychopraticienne vous propose ce tapping :

Dans la définition un homme est fort et ne peut pas être abusé.

Dans la réalité, il est parfois en situation de faiblesse par rapport à un individu ou un évènement et ne dispose pas de toutes ses capacités d’homme pour faire face.

L’abus peut prendre des formes différentes. Une main qui s’attarde sur le dos ou la cuisse et c’est le début du mécanisme qui s’enclenche.

Cela peut se manifester par des actes physiques, comme

  • des touchers, des caresses,
  • des baisers ou embrassades appuyées,
  • de l’exhibitionnisme,
  • des contacts oraux ou génitaux
  • Une pénétration par le sexe, objet ou les doigts

L’abus sexuel prend aussi des formes verbales. Tout dépend de qui est l’interlocuteur et du contexte dans lequel se déroule une conversation.  Faire parler un adolescent de masturbation en exigeant des détails, par exemple est considéré, comme de l’abus sexuel si la personne qui le demande le fait à partir d’une position d’autorité. Il en est de même pour un adulte. Un patron abuse de son pouvoir lorsqu’il demande à son employé s’il a déjà visionné des films à caractères pornographiques, homosexuel etc…

Qui est l’agresseur ?

Homme abusé sexuellement: l'EFT peut vous aider !Son visage est multiple. Il peut se retrouver dans une liste non exhaustive de personnes plus ou moins proche de la victime. Ainsi on le retrouve en tant que parent éloigné ou non ; un père, un grand cousin, un oncle etc. Il est souvent également  le professeur ou l’éducateur dans un établissement scolaire ou dans un centre de vacances. Un « bon voisin » ou un « ami de la famille » sont parfois des couvertures pour permettre à l’agresseur de se rapprocher de sa victime. Enfin, que ce soit au sport avec l’entraineur, ou encore sous les traits du représentant religieux de la communauté, le pervers sexuel avance toujours de la même façon ;

il avance  masqué sous les traits d’un personnage de confiance…

– Au sein d’une famille par exemple, la relation de confiance va rapidement prendre la forme de terreur et va s’installer dans le secret. Le secret sous la menace (si tu parles je ferai du mal à tes soeurs et frères) ou le secret sous le chantage (si tu parles, tu vas faire du mal à ta famille etc….) Dans les deux cas, il déconsidère sa victime (si tu parles, de toutes façons personne va te croire…)

– A l’extérieur d’un groupe familial, la relation de confiance va engendrer une dépendance. Parce que l’agresseur lui a accordé une faveur, une facilité ou même un appui financier, la victime va se sentir redevable vis-à-vis de son agresseur. Toutes les conditions sont alors réunies pour que l’agresseur puisse agir et abuser sexuellement.

Que se passe t-il pour l’agressé ?

Il est important de rappeler que le pervers sexuel connaît tous les mécanismes de l’agression et qu’il les utilise sciemment dans son propre intérêt.

Ainsi, il sait que lorsqu’il va passer à l’acte la première fois, la victime va subir ce que l’on appelle l’état de sidération, et sera incapable de réagir. En clair, la victime va être tellement surprise de ce qui est en train de lui arriver qu’elle va faire un blocage et se retrouver dans l’incapacité de repousser un agresseur ou de dire simplement non. Le pervers sexuel connaît bien cet état et toute la stratégie qu’il a élaborée auparavant (couverture, relation de confiance) va le mener à choisir le moment opportun pour porter son attaque et créer cet état de sidération. On parle d’un mécanisme, d’un piège mis en place par l’agresseur. Il n’y a aucun doute que sa proie est bien une victime  et qu’elle n’est pas responsable de ce qui est arrivé.

Mais le pervers sexuel va laisser croire l’inverse :
– Par le silence. En ne commentant pas les faits, il laisse sous-entendre que ce qui se passe est « normal »
– Par la culpabilité. « C’est toi et ton comportement aguicheur qui ont provoqué ça… »
– En détruisant l’équilibre psychologique de sa victime  : « Tu es homosexuel, tu ne le sais pas encore… c’est pour ça que ça s’est passé »
– A travers le déni :  « Il ne s’est rien passé, je ne t’ai pas touché cette nuit. Tu as rêvé… »

Lorsque La victime est sidérée, elle passe par l’angoisse, le repli sur soi, la colère, et la dépression

Au sentiment de trahison va se mêler la peur de ne pas être cru, de menacer l’équilibre familial ou social, la peur de l’emprisonnement de l’agresseur…

Il y a également la peur d’être devenu un homosexuel, d’avoir provoqué les évènements, d’en être responsable !

La victime vit la perte de l’estime de soi...

Que faire en cas d’abus sexuel ?

La question qui revient sans cesse est :

  • Comment ai je pu laisser faire ça ?
  • Comment n’ai je pas trouvé la force de me défendre ?

Avec cette question, il y a :

Il faut rappeler que si vous n’avez pas réagi c’est parce que vous n’avez pas pu car vous êtes avant tout une victime…

Etre une victime n’enlève en rien votre condition d’homme, et d’homme fort également.

Le pervers sexuel met en place toute un mécanisme pour passer à l’acte qu’il est difficile de concevoir et de contrer pour une personne qui n’est pas préparée. Mais il n’est jamais trop tard, même des années après !  Réagissez maintenant…!!!

– La thérapie est un des moyens qui existe, de groupe ou en individuelle. L’EFt, la psychothérapie, l’EMDR… autant de techniques, vous allez trouver celle qui est la mieux adaptée.

– Porter plainte n’est pas facile et impressionne la victime qui a peur que sa parole soit mise en doute mais aussi qui lors des dépositions se voit amené à revivre ce qui s’est passé…

Faites vous accompagner dans votre déposition auprès de la gendarmerie ou de la police.
Demandez à être entendu dans un endroit calme par un homme ou une femme.
Si l’agression est récente, allez d’abord voir un médecin.

Il faut parler, être entouré.
Sortez du silence, ne vous isolez pas !

Comment l’EFT Vidéo peut vous aider ?

Vous vivrez toutes ces émotions contradictoires et violentes depuis peu de temps ou depuis longtemps…

L’EFT va vous aider à reprendre pied, à faire les démarches rendues possibles car vous avez moins mal, moins honte, moins de colère…

« Le tapping »EFT consiste à tapoter (sans aiguille) pour stimuler des points situés sur des méridiens d’acupuncture tout en répétant de préférence à voix haute des phrases dites par le thérapeute.

Au début vous pouvez être surpris de cette façon de tapoter pour régler des problèmes mêmes anciens.
Puis la facilité de la méthode, l’évidence des résultats va vous conquérir comme tant d’autres patients.

La persévérance durant 21 jours quotidien va vous donner des résultats qui vous étonneront !
L’idée est de vous permettre de reprendre votre vie en main !

Avant de démarrer toute séance de tapping vidéo :

Si vous ne l’avez pas encore visionnée, avant tout, regardez ma vidéo sur la démonstration d’une « séance type » de tapping afin de vous familiariser avec la méthode et prétravailler sur la petite voix intérieure qui vous dit: « ça ne peut quand même pas être si simple!! ».

Ensuite, asseyez-vous confortablement, munissez vous d’une feuille de papier et d’un crayon.
Donnez une note au malaise que vous ressentez suivant cette échelle :

10 : c’est le maximum – je ne me sens vraiment pas bien
1 : ça va – je ne ressens presque plus rien
Vous avez votre note ?

Où celà se passe-t-il dans votre corps ?

Ressentez vous une tension :

  • plutôt dans le ventre,
  • ou la gorge serrée,
  • ou bien encore l’envie de pleurer
  • ou tout à fait autre chose ?

Notez et quand vous êtes prêt, commencez.
Prêt ?
Je vous rappelle qu’il n’est pas nécessaire de croire pour que ça marche, il s’agit d’être ouvert à l’expérience et d’en ressentir les effets en vous.



 

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Vous êtes un homme et vous avez été sexuellement abusé traité en EFT”

*

Faîtes partie des chanceux...

et bénéficiez d'offres exclusives !

Dès validation de votre inscription, vous recevrez votre premier coupon de réduction !

Vous aimerez peut-être aussi…

Panier

Panier vide

Vidéo de démonstration

Avant de démarrer toute séance de tapping

Asseyez-vous confortablement, munissez vous d’une feuille de papier et d’un crayon. Donnez une note au malaise que vous ressentez suivant cette échelle :

  • 10 : c’est le maximum – je ne me sens vraiment pas bien
  • 1 : ça va – je ne ressens presque plus rien

Où cela se passe-t-il dans votre corps ?

  • Plutôt le ventre
  • ou la boule dans le ventre,
  • plutôt la gorge serrée,
  • l’envie de pleurer ou tout à fait autre chose ?

Notez et quand vous êtes prêt...
Vous avez votre note ?
On commence ?
Prêt ?

Je vous rappelle qu’il n’est pas nécessaire de croire pour que ça marche, il s’agit d’être ouvert à l’expérience et d’en ressentir les effets en vous.

N’hésitez pas à vous promener sur le site et la chaine you tube pour trouver les tappings vidéo nécessaires à la totale résolution de vos problématiques.

Pour en savoir + : Cliquez ici...

Payez votre séance d’EFT…

Pour payer votre séance d'EFT, il vous suffit de cliquer sur le lien de la séance qui vous concerne et de suivre les instructions à l'écran.

Vous recevrez une facture par email, une fois le montant payé, et vos factures seront accessible en tout temps depuis votre espace client.