Les légendes personnelles ou les personnages que nous nous fabriquons (16/03/2018)

100,00

Pour se protéger, on imagine pouvoir se cacher des émotions de la vie derrière nos masques, sans comprendre que l’on se prive de la vie. Le projet de cette ronde est de vous redonner accès à l’abondance à laquelle vous avez droit.

La ronde de Sarah : les légendes personnelles ou les personnages que nous incarnons ! Le 16/03/18 à Paris, de 19 h à 20h 30 au prix de 100€

 

En stock

Catégorie :

Description

Etre soi même ?

Combien de fois avez-vous espéré être vous-même sans jamais y parvenir ?
Combien de fois avez-vous seulement espéré abandonner cette image fausse de vous même que vous projetez ?
Celle là-même qui devrait séduire autrui, lui plaire et qui pour vous est si lourde à porter !
Cessez de vous cacher derrière un masque et soyez vous-même !

Voilà le projet !

Cette dichotomie apparaît souvent lors de la petite enfance :
Déjà à cette époque, vous imaginiez le personnage qu’il fallait être pour :

  • plaire à vos parents,
  • puis plus tard à vos professeurs,
  • plus tard encore à vos amours,
  • à votre conjoint…

Tous ces masques se superposent, s’affrontent, les maintenir en place vous épuise en vain.

Sortez de la peur, agissez !

Avez-vous remarqué cette personne qui entre dans la pièce, les regards se posent sur elle et chacun perçoit immédiatement qui elle est derrière le masque.

Personne n’est dupe de ce qu’elle pense si bien cacher :

  • cette inquiétude quant à son apparence,
  • cette incertitude sur sa légitimité personnelle ou professionnelle…
  • sa solitude…
  • son histoire personnelle transparaît…

Alors elle va passer la soirée à démentir ce que chacun a vu instantanément, à maintenir en place son masque de cette personne idéale qu’elle souhaite désespérément être !!!

Les blessures de l’âme

C’est le psychiatre américain John Pierrakos Quel était le premier à répertorier les blessures intérieures et l’apparence  extérieure.

Il existe cinq blessures :

  • La blessure du rejet
  • La blessure de l’abandon
  • La blessure d’humiliation
  • La blessure d’humiliation
  • La blessure de trahison
  • La blessure de la justice

Je vous propose dans cette ronde de Sarah : « Devenir conscient du masque et le quitter pour laisser la vie vous nourrir de tous ses miracles et son merveilleux. »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les légendes personnelles ou les personnages que nous nous fabriquons (16/03/2018)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publier des commentaires